Anne-Sophie KEHR
Présidente du Réseau des maiaons de l'architecture
 
LA BIENNALE DU RESEAU DES MAISONS DE L’ARCHITECTURE - 2018 Si la Biennale a lieu c’est parce que le Réseau existe - Si le Réseau existe c’est grâce à plusieurs centaines de bénévoles œuvrant quotidiennement sur le territoire français aux côtés des Maisons de l’architecture, de leurs directeur.rice.s, de leurs président.es et leurs membres, pour transmettre la culture architecturale, pour aguerrir au sens commun dés le plus jeune âge, pour satisfaire les curieux, les passionnés mais surtout faire valoir l’architecture comme lien, capable de réconcilier les valeurs qui lui sont intrinsèques –sociales, culturelles, artistiques, intellectuelles, manuelles, structurelles et aussi politiques. Les Maisons de l’architecture organisent ainsi des actions pédagogiques dans les classes, des résidences, des balades urbaines, visites de bâtiments, des conférences, des colloques, des débats, des expositions, des croisements de disciplines… Le Réseau œuvre depuis sa création en 2004 afin de fédérer des outils et mettre en exergue les actions territoriales éparses et riches des Maisons. La Biennale en est le rendez-vous. L’architecture lie, lisons-là, écoutons-là, parcourrons-là…. En ces temps de dématérialisation, il était évident de retrouver par la Biennale la notion d’immersion au travers d’expositions à vivre, de projections cinématographiques, de visites et de tables rondes ouvertes aux sujets transversaux… tant pour le visiteur, que pour les initiateurs et les participants ; permettre aux architectes de renouer par le plaisir l’utopie avec les disciplines qui les nourrissent et leur permettent un partage . L’espace ne nous appartient pas, il n’appartient pas aux architectes, nous en sommes les passeurs, passeurs de rêves, glaneurs de poésie fondamentale, primaire et fonctionnelle, des magiciens révélateurs de sens à ne pas oublier dans le processus de construction de notre cadre de vie. Parler, diffuser, transmettre l’architecture, c’est d’abord parler de vous, de nous, du quotidien, des usages, de la vie, de la terre et de ses habitant.e.s. Révéler le sens premier de l’architecture : sa genèse : Comment habiter la terre ? Rendre compte des missions autres de l’architecte, par la restitution des premières résidences portées par le Réseau : diagnostiquer les pratiques des habitant.e.s sur les territoires, réveiller les coutumes, et en cela redorer les territoires, depuis leurs origines, en irriguant leurs racines. Parce que l’architecture est et doit être contextuelle, territoriale et bien plus que cela, elle doit être Amour. Non pas réaffecter l’existant, mais « ré-affectionner » comme aime à le dire Matthieu Poitevin. Voilà à quoi servent les architectes, ce qu’ils doivent porter comme cause, à quoi doit servir l’architecture. C’est pour cela que cette Biennale se plaît à tenter de redonner de l’espoir, par les résidences, les actions pédagogiques, en agissant aux racines des choses, là où naît l’émerveillement. Passer à l’immersion par un appel à projet, permettant aux architectes d’appeler d’autres disciplines, de revêtir leur habit social qui a toujours été le leur, celui d’une discipline ouverte, celui d’une discipline partagée, sociétale, culturelle, technique, intellectuelle, littéraire, et visionnaire. C’est pour cela que même s’il est important de toucher tous les sujets sociaux actuels, les problématiques de migration, économiques, environnementales, de logement social et de pauvreté, pour sortir de la noirceur, de l’alarmisme, nous avons pris le pari de retourner le gant de ce savoir et de cette réalité et de profiter de nos cinq doigts comme de nos cinq sens pour retourner vers l’émerveillement. Rendez-vous à Paris, pour tous nos paris, du 15 au 19 novembre 2018 ! Et sur paribiennale.com  
MAV PACA
AUTRES
VIV(R)E L'ARCHITECTURE
01-09-2017 > 30-06-2019
Lire la suite 
MAV PACA
EXPOSITION
LA VILLE EN JEUX
05-10-2018 > 07-12-2018
Lire la suite 
MA FRANCHE-COMTE
EXPOSITION
PAYSAGES TRANSFORMES - DES PROJETS QUI CHANGENT LE TERRITOIRE
18-10-2018 > 10-12-2018
Lire la suite