Les lieux phares de la biennale

Sommaire
    Partager
    Perspective du hall de la Comédie de Clermont-Ferrand © Edouardo Souto de Moura et Bruhat & Bouchaudy architectes
    La Comédie de Clermont-Ferrand

    Fondée en 1997, la Comédie de Clermont- Ferrand, scène nationale est dirigée depuis 2002 par Jean-Marc Grangier. Depuis sa création, ce pôle culturel ne bénéficiait pas de lieu propre, c’est pourquoi, en décembre 2014, le Conseil municipal a voté la construction d’un lieu identitaire pour la Comédie. Un projet qui prend place à l’emplacement de l’ancienne gare routière, inscrite aux monuments historiques, qui a été conservée, réhabilitée puis augmentée d’une extension contemporaine.

    À travers cette opération de grande ampleur, la ville entend doter la Comédie de Clermont- Ferrand d’un équipement performant et fonctionnel, et lui permettre d’élargir son offre culturelle, d’augmenter et d’améliorer ses capacités et les conditions d’accueil du public. Etant aussi destiné à devenir le siège de la structure associative qui l’anime, le bâtiment doit également être un instrument de travail agréable et facile d’utilisation pour le personnel présent. La construction de ce lieu, qui a vocation à devenir le pôle culturel majeur de Clermont-Ferrand, est donc une étape importante de l’histoire de la scène nationale mais aussi de la métropole Clermontoise.

    Le projet proposé par l’architecte Eduardo Souto de Moura

    Après plusieurs mois d’études et de compétition, l’architecte Eduardo Souto de Moura, prix Pritzker 2011, est désigné lauréat du concours d’architecture. Sa proposition qui fait l’unanimité auprès du jury est saluée pour sa sobriété et son intelligence. L’architecte portugais, associé à l’agence locale Bruhat & Bouchaudy Architectes, a imaginé des volumes simples facilement identifiables qui traduisent la fonction des lieux.

    Perspective de la Comédie depuis le boulevard © Edouardo Souto de Moura et Bruhat & Bouchaudy architectes

    Leur jeu d’échelle subtil permet d’intégrer la gare routière dans un ensemble plus conséquent sans pour autant la dénaturer. Depuis le Boulevard François Mitterrand, où la façade du monument historique fabrique le nouveau visage de la Comédie, les volumes ajoutés sont quasiment invisibles. Côté intérieur, les architectes ont fait le choix de positionner les deux salles de représentation au même niveau pour faciliter leur utilisation d’un point de vue technique. Desservies par de larges circulations éclairés naturellement, elles sont liées au grand hall situé dans l’ancienne salle des pas perdus de la gare routière, baigné de lumière et largement ouvert sur la ville.

    Après plusieurs années de travaux qui ont donné corps à la Comédie de Clermont-Ferrand, les équipes peuvent désormais investir ce lieu qu’elles attendent depuis de nombreuses années, avant l’inauguration officielle prévue le 4 septembre 2020. Doté de 2 salles de spectacles de 900 et 350 places, d’un équipement scénographique moderne et performant, d’un pôle de médiation culturelle, de locaux d’accueil d’artistes et d’une brasserie, le bâtiment s’apprête à devenir un véritable lieu de vie, de création et d’ouverture, un espace citoyen que les clermontois pourront s’approprier et où l’on pourra mener une vie culturelle au quotidien.

    La Comédie est le lieu phare de la biennale du Réseau des maisons de l’architecture

    C’est pour sa vocation de maison commune des artistes et des publics autant que pour son architecture remarquable que la Comédie de Clermont-Ferrand a été choisie pour être le lieu phare de la biennale. Pendant 3 jours, elle portera haut et fort les couleurs de l’architecture et sera le théâtre d’animations variées parmi lesquelles des tables-rondes, des projections, un plateau-radio ou encore de nombreux ateliers.

    Adresse : 

    • Comédie de Clermont-Ferrand, 69 Boulevard François Mitterrand 63000 Clermont-Ferrand.

    Ce qu'il s'y passe :

    • Le vendredi 20 novembre de 9h30 à 22h : journée de tables-rondes, dialogue conclusif, soirée.
    • Le samedi 21 novembre de 10h à 20h, le dimanche 22 novembre, de 10h à 17h : expositions, plateau radio, projections et ateliers.
    Salle Gilbert Gaillard © F.R.architectes
    La salle Gilbert-Gaillard

    Située dans le coeur historique de Clermont- Ferrand, la Salle Gilbert-Gaillard est un lieu emblématique de la ville. Réputé pour ses réunions politiques et ses événements festifs, ce bâtiment est aussi le reflet de la thématique « appropriation / ré-appropriation » mise à l’honneur à travers la programmation de la biennale, ayant fait l’objet d’évolutions multiples au cours des siècles.

    Construite en 1778 afin de servir d’entrepôt, l’ouvrage est transformé une première fois un siècle plus tard. Un nouvel étage est ajouté à la construction qui accueille alors un magasin, une salle des fêtes et une salle de musique transformée plus tard en conservatoire. C’est pour faire perdurer cette vocation de lieu de rassemblement que le bâtiment a été réhabilité en 2014, il devient alors un lieu culturel phare de la métropole Clermontoise. Il offre aujourd’hui un espace d’exposition pluridisciplinaire qui propose une programmation variée et ancrée sur son territoire.

    La salle Gilbert-Gaillard a été choisie pour accueillir « Un bâtiment, combien de vies ? La transformation comme acte de création », grande exposition qui valorise des bâtiments situés sur tout le territoire national autant que dans la métropole Clermontoise, afin de sensibiliser le grand public à la question de l’évolutivité en architecture.

    Adresse : 

    • Salle Gilbert-Gaillard 2 Rue Saint-Pierre 63000 Clermont-Ferrand

    Ce qu'il s'y passe :

    • Grande exposition « Un bâtiment, combien de vies ? La transformation comme acte de création ». Ouverture au public les vendredi 20 et samedi 21 novembre de 10h à 20h, le dimanche 22 novembre, de 10h à 18h.
    • Exposition accessible jusqu’au 9 janvier 2021
    Place de Jaude © HEMIS2023
    La Place de Jaude

    Située au carrefour des rues les plus importantes du centre-ville de Clermont-Ferrand, la Place de Jaude est la plus célèbre place de la Capitale Auvergnate. Elle a toujours occupé un rôle majeur en tant que lieu commerçant et de passage.

    Après avoir longtemps été dédiée à toutes sortes d’échanges de marchandises, elle est transformée au XIXème siècle pour devenir un lieu de promenade, et accueille alors le Grand théâtre implanté dans l’ancienne halle aux toiles face à l’église Saint-Pierre-des-Minimes. Entièrement refaites au début du XXIème siècle, la place est reconfigurée pour accueillir le tramway, offrir plus de place aux piétons et dotée de plusieurs aménagements publics à l’image des 26 fontaines qui la traversent. Véritable épicentre de la ville, cette grande place rectangulaire est à la fois un point de rendez-vous, un lieu de passage, un lieu de promenade ou encore l’endroit idéal pour flâner et s’attarder en terrasse.

    Cette place emblématique et incontournable, où se croisent les Clermontois et les visiteurs, sera placée au coeur de la biennale et animée en permanence par un kiosque où seront présents des médiateurs pour informer et diriger les visiteurs.

    Adresse : 

    • Place de Jaude 63000 Clermont-Ferrand

    Ce qu'il s'y passe :

    • Kiosque d’information ouvert au public les vendredi 20 et samedi 21 novembre de 10h à 20h, le dimanche 22 novembre, de 10h à 17h.

    Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

    Me connecter Créer mon compte personnel