D'ouvrages en ouvrages

00:00 - 23:59

15 - 17 octobre
Partager
Maison de l'Architecture de Franche-Comté © La bibliothèque Charlotte Perriand Tunisie

D'ouvrages en ouvrages

Série de podcasts qui propose des lectures d’œuvres littéraires dans lesquelles apparaît un intérêt architectural — révélant ainsi d'œuvres en œuvres les liens entre architecture et littérature.

« Malgré sa petite taille, le livre amplifie les hauteurs et agrandit l’espace par sa proportion verticale et son élancement, c’est un intermédiaire entre le corps et l’édifice qui assure une continuité de substance avec l’architecture. À bien regarder, c’est le livre qui semble porter le meuble, il en est le matériau premier, il est la brique sur laquelle repose l’édifice tout entier, ne parle-t-on pas de volume et d’ouvrage à son propos ? Le livre est vivant, c’est le fruit ultime de l’arbre, il est fait de bois, à l’image de l’étagère qui le porte et de la table où il se pose. Le papier est fait d’une matière souple et chaude, il est doux comme une peau vivante, le livre est à mi-chemin entre l’humain et le naturel. Le livre est une métaphore de l’architecture. »
Laurent Beaudoin, Pour une architecture lente, Montrouge, Éditions Quintette, 2009, p. 13.

Après une brève introduction, une brève mise en contexte, l’épisode se poursuit par la lecture d’extraits, choisis de manière à faire entendre ce qu’est le texte en question — son style, son inflexion, les affects qu’il relate et suscite, sa substance — et ce qu’est l’architecture pour le texte. Lorsqu’il s’agit de tisser des liens entre littérature et architecture, la tendance est de situer les analogies au niveau des manuscrits et des plans, de leur élaboration, de la constitution de la diégèse et du choix des matériaux, enfin, de la construction de l’œuvre littéraire et de l’œuvre architecturale — que l’on songe à la comparaison que Marcel Proust établit entre La Recherche du temps perdu et l’édification d’une cathédrale.

Mais, en ce que l’architecture et nos vies font corps, en ce que nous ne pouvons nous réveiller puis marcher, à l’intérieur ou à l’extérieur, sans rencontrer quelqu’élément architectural, puisque la question de l’espace construit ou au contraire vacant, de l’espace interne ou externe, est inhérente à notre quotidien, la littérature ne manque pas de nous éveiller aux merveilles, aux stupeurs, de même qu’aux monstruosités de l’architecture.

00:00 - 23:59

Maison de l'Architecture de Franche-Comté

2 rue de Pontarlier, 25000 Besançon

Besançon - 25
Doubs
Bourgogne-Franche-Comté
France (Métropole)

Pour enregistrer un favori, vous devez avoir un compte personnel

Me connecter Créer mon compte personnel