Habitat - Habitat collectif

29 logements étudiants

Logements étudiants - Rennes - Anthracite Architecture 2.0 © Alexandre Wasilewski

Construction et aménagement de logements étudiants sur un espace dont la moitié est boisée, classée et protégée.

Projet primé par la Maison de l'Architecture et des espaces en Bretagne, dans le cadre de son palmarès « PAeB ». 

Lauréat « habiter ensemble » - 2018

Réception 2016

 

Ce terrain, à l’angle de deux rues, est pour moitié un espace boisé, classé et protégé. Cette particularité a évidemment posé les bases de la proposition qui s’ouvre sur la partie boisée et se développe dans la profondeur de la parcelle. À l’origine, l’important dénivelé de terrain (en surplomb de la rue) était tenu par une suite de murs de soutènement. Ces murs ont été prolongés et forment le rez-de-chaussée qui abrite des espaces de vie en commun : 100 m2 environ, incluant un espace de détente et une buanderie.

C’est sur ce « socle » que vient se poser le corps principal du projet :
un « monolithe » réalisé en bois. Ici, pour que le projet respecte au mieux l’implantation et le développement de la zone boisée, le corps principal du bâtiment se déforme en suivant la couronne des arbres existants. Finalement, plus le bâtiment progresse vers le fond de parcelle, plus il s’affine au point de presque « disparaître », de 15 m au plus large à 5 m dans la partie la plus étroite (soit la largeur d’un seul logement).

Toutes les façades, mitoyennes comprises, ont été traitées avec le même soin, avec la même attention : le bois enveloppe entièrement le bâtiment. Ce travail sur la limite entre l’espace boisé et l’espace constructible a permis d’ouvrir la quasi- totalité des logements sur les arbres et un jardin conçu par l’agence MADE.

 

L'analyse de Jean-Louis Violeau

Cette résidence étudiante de taille modeste s’insère subtilement au cœur de Rennes à proximité du parc du Thabor. S’ouvrant sur la partie arborée et se développant dans la profondeur de la parcelle jusqu’à s’y évanouir, les façades sont réglées par l’unicité d’un matériau : le bois d’abord. Le bois mais en bardage vertical, car pour franchir harmonieusement le temps, c’est bien connu ou du moins devrait l’être, il préfère de loin la verticale à l’horizontale... Et puis un rythme là où surgissent soudain les aplats d’un noir métallique, gris anthracite pour être précis, encadrant chacune des vastes ouvertures.

Sous le bois, le silence et la lumière : protégée par cette carapace, la résidence propose une vie en commun pour des habitants assumant temporairement une même condition. Les chambres sont généreuses, éclairées et vastes. Vivre ensemble et séparément : les services collectifs sont rassemblés au rez-de-chaussée.

L’ensemble montre des qualités malheureusement pas assez fréquentes au regard d’un programme traditionnellement très contraint. Des journées entières dans les arbres au cœur de Rennes pour un temps vécu en commun comme suspendu...

 

Jean-Louis Violeau
Sociologue

Commune
Rennes - 35
Département
Ille-et-Vilaine
Région
Bretagne
Date de mise en ligne
20/10/2021
Type d'intervention
Neuf
Surface utile
Surface de plancher : 1 011 m2
Coût travaux HT
2 138 595 € TTC
Bois
Métal
Verre
Maîtrise d'ouvrage
IMMO OUEST INVEST
Architectes
ANTHRACITE ARCHITECTURE 2.0
Panorama des images
Logements étudiants - Rennes - Anthracite Architecture 2.0 © Alexandre Wasilewski
Logements étudiants - Rennes - Anthracite Architecture 2.0 © Alexandre Wasilewski
Logements étudiants - Rennes - Anthracite Architecture 2.0 © Alexandre Wasilewski
Logements étudiants - Rennes - Anthracite Architecture 2.0 © Alexandre Wasilewski
Plan masse © Anthracite Architecture 2.0
Plan niveau © Anthracite Architecture 2.0
Plan coupe © Anthracite Architecture 2.0